Les catégories de péchés

Les catégories de péchés

Sache que les gens possèdent différentes caractéristiques et attributs. Cependant, quatre catégories de péchés peuvent être délimitées.

Cet article est tiré de notre livre : Le Livre du Repentir

La première concerne les caractéristiques de la seigneurie. Elles conduisent à l’orgueil, l’arrogance, l’amour de l’éloge, des compliments et des honneurs, la recherche du pouvoir et d’autres choses similaires. Ces péchés sont destructeurs. Certains n’en tiennent pas compte, ne les considérant même pas comme des péchés.

La seconde concerne les caractéristiques sataniques. Elles incitent à la jalousie, la transgression, la ruse, la tromperie, la manigance, la tricherie, l’hypocrisie, l’appel à la corruption, et autre.

La troisième concerne les caractéristiques bestiales. Elles poussent aux plus bas et vils instincts animaux liés à l’assouvissement des désirs du ventre et du sexe. Cela conduit à la fornication, à l’homosexualité, au vol, aux plaisirs de ce bas monde, tout cela dans le but de satisfaire les désirs.

La quatrième concerne les caractéristiques prédatrices. Elles amènent à la colère, la haine, à l’agression des gens par le meurtre et la violence, ainsi qu’au fait de s’emparer de leurs biens et de leurs possessions.

Les catégories de péchés

Ces caractéristiques sont de différents niveaux au sein de la nature humaine.

Les instincts bestiaux dominent d’abord la personne avant que ne suivent les instincts prédateurs.

Lorsque ces deux éléments se réunissent, ils dirigent l’esprit vers les caractéristiques sataniques de la manigance, de la tromperie et de la ruse.

À la suite de cela, ce sont les caractéristiques de la seigneurie qui dominent.

Telles sont les sources des péchés. Elles se diffusent ensuite dans les membres et certaines dans le cœur comme la mécréance, l’innovation, l’hypocrisie et l’appel au mal.

Certains péchés concernent les yeux, d’autres les cœurs, la langue, le ventre, le sexe, les mains, les pieds, et d’autres encore le corps entier. Nul besoin de détailler ce point tant il est clair.

Les péchés se divisent entre ce qui est en rapport avec les droits des gens, et ce qui est en rapport avec la relation entre le serviteur et son Seigneur. La première catégorie est plus grave, car, dans la deuxième, le pardon est plus facilement espéré tant qu’il ne s’agit pas de polythéisme, qu’Allah nous en préserve.

D’après ‘Aishah (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit : « Les registres auprès d’Allah sont trois : un registre auquel Allah ne prête pas attention, un registre dont Allah n’omet rien et un registre qu’Allah ne pardonne pas, qui est le polythéisme. Allah a dit :

« Quiconque associe à Allah, Il lui interdit le Paradis. »[1]

Quant au registre auquel Allah ne prête aucune attention, il concerne les injustices que le serviteur commet envers lui-même dans ce qui se trouve entre lui et Allah. Il peut être pardonné pour cela.Quant au registre dont Allah n’omet rien, il concerne les injustices que les serviteurs commettent les uns contre les autres. La réparation est alors inévitable. »[2]

Source : Le Livre du Repentir – Éditions MuslimLife – Chapitre : Les catégories de péchés


[1] Sourate 5 : La Table Servie, verset 72

[2] Da’if Al-Jami’. La chaîne de transmission du hadith est faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.