Les dangers du sucre pour le cerveau

Les dangers du sucre pour le cerveau

Le sucre est très difficile à déceler. Il est donc très important d’apprendre à le repérer sous toutes ses formes.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à découvrir notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Le sucre transformé

Le problème est que le sucre est régulièrement intégré aux aliments appartenant à tout type de groupe nutritionnel.

C’est notamment le cas du sucre transformé : la source de carbohydrates la plus concentrée. On peut le trouver dans :

  • les jus
  • les chips
  • les condiments
  • les boissons non alcoolisées

Le blé, les céréales, le riz, les pommes de terre et les fruits sont aussi vendus avec du sucre.

Le glucose

Le glucose est également un autre type de sucre. Il est particulièrement dangereux car il compromet le bon fonctionnement du cerveau.

En effet, il s’attache aux cellules nécessaires au fonctionnement normal des organes principaux et des tissus, dont le cerveau. Ce processus est appelé glycation.

La glycation déclenche la formation de produits de glycation avancés (AGE). Un cerveau touché par la maladie d’Alzheimer possède 3 fois plus de produits de glycation avancés qu’un cerveau normal.

3 études différentes publiées entre 2011 et 2014 ont montré que des adultes avec un fort taux d’AGE rencontraient un déclin progressif de leurs fonctions cognitives, une neuroplasticité réduite et des problèmes d’apprentissage et de mémoire.

danger sucre

Le fructose

Le fructose est un autre type de sucre pouvant endommager le cerveau. Bien que présenté comme une alternative saine par rapport aux autres formes de sucre, le fructose peut quand même causer des dégâts cérébraux même s’il ne fait pas monter la pression sanguine.

Une étude récente réalisée sur des rats a démontré l’impact négatif que le fructose avait sur leur processus mental. L’expérience consistait à nourrir les rats d’une quantité de fructose équivalente à celle que l’on trouve dans un litre de soda. Les rats ont montré des signes de perturbations cognitives importantes, mettant 2 fois plus de temps à accomplir leur parcours que lorsqu’ils étaient nourris à l’eau.

Une autre étude menée en 2016 à la clinique Mayo aux États-Unis a démontré qu’une trop grande consommation de fruits était associée à des dérèglements cognitifs.

C’est pourquoi certains fruits sont recommandés tels que :

  • la noix de coco
  • les olives
  • les avocats
  • le cacao

Pauvres en sucre et en fructose, ils possèdent également des antioxydants qui boostent la mémoire.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à découvrir notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Source :

Genius Foods – Max Delavera

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.