Les droits des parents dans le Coran - MuslimLife

Les droits des parents dans le Coran

droits des parents dans le coran

Le Coran fait plusieurs fois référence aux droits des parents.

Cet article est tiré du livre “La Piété envers les Parents” de l’imam Ibn Al-Jawzi

Allah a dit (traduction relative des versets) :

« Et ton Seigneur a décrété : “N’adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi ; alors ne leur dis point : “Fi !” et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses et par miséricorde abaisse pour eux l’aile de l’humilité; et dis : “Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit” » (Sourate 17 : Le Voyage Nocturne, versets 23-24)

Abu Bakr Ibn Al-Anbari a dit :

« Ce décret n’est pas un jugement, mais un ordre et une obligation. Le sens linguistique original de « qada » est : « accomplir une chose à la perfection » ».

« Et (marquez) de la bonté envers les père et mère » signifie se montrer bienveillant envers eux et les honorer.

Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a dit :

« Ne dépoussière pas tes vêtements devant eux afin d’être sûr qu’aucune poussière ne les atteigne ».

« Ne leur dis point : “Fi !” (« Uff ») »

Il existe cinq opinions concernant le mot « Uff » :

  1. La saleté des ongles de la main, comme énoncé par Al-Khalil
  2. La saleté des oreilles, comme énoncé par Al-Asma’i
  3. La coupure des ongles, comme énoncé par Tha’lab
  4. Considérer une chose avec mépris ou comme étant négligeable, cela étant tiré du sens arabe du mot « uff » qui signifie « rabaisser ». Cela a été mentionné par Ibn Al-Anbari.
  5. Un bâton ou un roseau que tu ramasses du sol, comme énoncé par Ibn Faris.

J’ai appris de mon enseignant Abu Mansur, le linguiste, que le sens de « Uff » est « puanteur » et qu’il provient à l’origine du fait de souffler sur de la poussière ou autre chose qui tombe sur toi. Il fut ensuite utilisé pour désigner tout ce qui est considéré comme négligeable.

« Ne les brusque pas » signifie « ne t’adresse pas à eux de manière désagréable ou n’élève pas la voix sur eux ».

Selon ‘Ata Ibn Abi Rabah, cela signifie « Ne lève pas ta main sur eux ».

« Adresse-leur des paroles respectueuses » signifie que tu dois t’adresser à eux du mieux que tu peux et avec douceur.

Sa’d Ibn Al-Musayyib a dit : « De la même manière que l’esclave dévoyé s’adresse à son maître sévère. ».

« Abaisse pour eux l’aile de l’humilité » en raison de la compassion et de la miséricorde que tu éprouves envers eux.

Les droits des parents sont clairement explicités dans le verset du Coran :

« Sois reconnaissant envers Moi, ainsi qu’envers tes parents. » (Sourate 31 : Luqman, verset 14)

dans lequel Allah a réuni le fait d’être reconnaissant envers Lui avec le fait d’être reconnaissant envers les parents.

Source : La Piété envers les Parents – Ibn Al-Jawzi


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.