Les Noms de la Sourate Al-Fatiha

Les Noms de la Sourate Al Fatiha

La Sourate Al-Fatiha possède de nombreux noms éminents. Chacun d’entre eux indique l’un des aspects de sa signification.

Cet article est tiré de notre livre : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate “L’Ouverture”

Pour les Arabes, lorsqu’une chose possède plusieurs noms différents, cela prouve sa valeur élevée.[1]

Elle a été nommée Al-Fatiha, « L’Ouverture », car elle ouvre le Livre et que c’est par sa récitation que la prière débute.

Elle a également été appelée, selon l’avis majoritaire, Umm Al-Qur’an, « La Mère du Coran », et Umm Al-Kitab, « La Mère du Livre ». Anas a mentionné cela, cependant Al-Hassan et Ibn Sirin n’aimaient pas cette appellation, car ils considéraient qu’elle était plus appropriée pour désigner la Tablette Préservée. Al-Hassan a ajouté que l’appellation « Mère du Livre » incluait aussi les versets univoques du Coran.

Néanmoins, Abu Hurayrah rapporte que le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« [La sourate commençant par] « Toutes les louanges appartiennent à Allah, Seigneur des mondes » est la Mère du Coran, la Mère du Livre, Les Sept que l’on répète et le Coran Grandiose. ».[2]

Al-Bukhari a dit en introduction du chapitre du Tafsir (« exégèse ») de son Sahih :

« Elle est nommée Umm Al-Qur’an, car elle est la première sourate écrite dans les textes coraniques et que la récitation en prière débute par elle. ».[3]

Ibn Jarir Al-Tabari a dit qu’elle a été nommée ainsi, car elle résume la signification entière du Coran. En effet, les Arabes nommaient « Umm » (mère) toute chose qui résumait quelque chose ou qui en contenait sa part la plus importante.

C’est pour des raisons similaires qu’elle fut aussi appelée Al-Qur’an Al-‘Azim, « Le Coran Éminent ».

On l’appelle également Sab’ Al-Mathani, « Les Sept que l’on répète », car elle est souvent récitée et on la récite dans chaque unité de prière.

On la nomme Al-Hamd, « La Louange », car elle mentionne la louange de la même manière que la sourate Al-Baqarah est nommée ainsi, car elle mentionne la vache. Certains savants ont expliqué qu’Al-Hamd contenait le cœur d’Al-Fatiha.[4]

Les Noms de la Sourate Al-Fatiha

Elle est également nommée Al-Salah, « La Prière », étant donné la parole du Prophète (paix sur lui) qui rapporte de son Seigneur :

« « J’ai partagé la prière entre Moi et mon serviteur de manière égale. ». Alors, quand le serviteur dit : « Toutes les louanges appartiennent à Allah, Seigneur des mondes », Allah dit : « Mon serviteur a fait Ma louange ». ».[5]

On l’appelle « La Prière » également parce que sa récitation est une condition de validité de la prière.[6]

Elle est nommée aussi Al-Shifa, « Le Remède », au vu de la parole du Messager d’Allah (paix sur lui) que rapporte Abu Sa’id :

« L’Ouverture du Livre est un remède pour tout poison. »[7]

Parmi ses noms se trouve Al-Ruqya, « Le Remède Spirituel ». En effet, Abu Sa’id rapporte qu’après qu’il ait récité Al-Fatiha pour guérir une personne qui avait été piquée par un scorpion, le Messager d’Allah (paix sur lui) lui a demandé :

« …et comment as-tu su que c’était une ruqya ? »[8]

Al-Sha’bi rapporte qu’Ibn ‘Abbas l’a nommée Assas Al-Qur’an, « La Base du Coran », et qu’il a dit : « La base d’Al-Fatiha est « Au Nom d’Allah, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux. ». ».

Cela, car Al-Fatiha résume en elle les sens du Coran tout entier et que le sens complet d’Al-Fatiha est résumé par ce verset comme il le sera expliqué plus tard.[9]

Sufyan ibn ‘Uyaynah l’a nommée Al-Wafiyah, « La Complète », expliquant qu’on ne peut la résumer ou la répartir en plusieurs parties lorsqu’on la récite.

Yahya ibn Abu Kathir l’a appelée Al-Kafiyah, « Celle qui suffit », car elle suffit contre tout ce qui est en dehors d’elle, mais rien ne se suffit à elle.

Un hadith mursal stipule :

« La Mère du Livre suffit pour tout ce qui est en dehors d’elle, mais rien ne se suffit à elle. ».[10] [11]

On la nomme aussi Al-Kanz, « Le Trésor », Al-Shukr, « La Gratitude », Al-Du’a, « L’invocation », Al-Shafiyah, « Le Remède Suffisant » et Al-Waqiyah, « La Protection », comme l’a mentionné Al-Baqa’i.[12]

Source : Tafsir Sourate Al-Fatiha – L’Exégèse de la Sourate “L’Ouverture”


[1] Al-Suyuti, Al-Itqan & Al-Khazin

[2] Rapporté par Al-Tirmidhi. Authentifié par Al-Albani

[3] Sahih Al-Boukhari

[4] Al-Sindi, Sharh Al-Sindi ‘ala Ibn Majah

[5] Les références de ce hadith seront citées dans la section des mérites d’Al-Fatiha incha Allah.

[6] Selon la majorité des savants, comme cela sera expliqué incha Allah

[7] Rapporté par Al-Bayhaqi. Jugé faible par Al-Suyuti & mawdu’ par Al-Albani

[8] Rapporté par Al-Bukhari

[9] Al-Alusi

[10] Rapporté par Al-Hakim. Déclaré faible par Al-Albani.

[11] Ibn ‘Atiyyah, Al-Qurtubi, Ibn Kathir, Al-Zarkashi, Al-Suyuti.

[12] Voir aussi Al-Fairozabadi qui liste plus de trente noms pour cette sourate.

2 Replies to “Les Noms de la Sourate Al-Fatiha”

  1. soussou dit :

    Riche d’enseignement ! Barakalawafikoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.