Les peuples diffèrent dans l’objet de leur adoration et dans la manière dont ils l’adorent

adoration

Du premier au dernier des croyants, tous ont divergé concernant l’adoré (al-ma’bud) et l’adoration (al-‘ibadah).

Cet article est tiré de notre livre : Le Livre de L’Amour – cliquez pour le découvrir

Allah possède tous les plus beaux noms et attributs. Il est le meilleur des exemples. Cette communauté connaît certains de Ses noms et attributs que d’autres communautés ne connaissaient pas. Ses membres ont donc participé à Son adoration, mais ont divergé au sujet de quels noms et attributs ils connaissaient et avec quels noms et attributs ils L’adoraient.

En effet, Allah a élevé le niveau de certains par rapport à d’autres. C’est donc en cela qu’ils varient dans le domaine de l’adoration. Leur connaissance du Jour du Jugement diffère également.

Ils ont aussi varié en matière de divergences en rapport avec l’adoration et l’obédience dans le discours et les actes.

En effet, Il, le Très-Haut, a dit :

« À chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre »[1]

Et Il, le Très-Haut, a dit :

« Puis Nous t’avons mis sur la voie de l’Ordre [une religion claire et parfaite]. Suis-la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. »[2]

Et Il, le Très-Haut, a dit :

« À chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. Qu’ils ne disputent donc point avec toi l’ordre reçu ! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite. »[3]

Et Il, le Très-Haut, a dit :

« À chaque communauté, Nous avons assigné un rite sacrificiel, afin qu’ils prononcent le nom d’Allah sur la bête de cheptel qu’Il leur a attribuée. Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s’humilient »[4]

Et Il, le Très-Haut, a dit :

« À chacun une orientation vers laquelle il se tourne. »[5]

Notre Législation (shari’ah) présente ces deux concepts fondamentaux (L’adoré, al-ma’bud et l’adoration, al-‘ibadah) de plusieurs manières différentes. Ils sont présentés à travers tous Ses beaux noms et attributs et à travers des formes d’adoration diverses et variées.

Le premier concept inclut Ses noms et attributs en rapport avec le Jour du Jugement et la promesse ou la menace de l’Au-delà.

Tels sont les trois principes fondamentaux : la croyance en Allah, la croyance au Jour Dernier et l’accomplissement de bonnes œuvres. Ils mènent au bonheur quoique soit le dogme, tel qu’Il, le Très-Haut, a dit :

« Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Chrétiens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé. »[6]

La Législation correspond à ce que les Messagers ont apporté et elle incarne le quatrième principe fondamental.

Ces quatre principes fondamentaux sont intrinsèquement connectés. Donc diverger à propos de l’une de leurs obligations ou de l’un de leurs interdits en rapport avec ces fondements constitue un type de divergence que le Livre et la Sounnah interdisent.

Il, le Très-Haut, a dit :

« Ceux qui s’opposent au sujet du Livre sont dans une profonde divergence. »[7]

Il, le Très-Haut, a dit :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien : leur sort ne dépend que d’Allah. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. »[8]

Et Il, le Très-Haut, a dit :

« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à se disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. »[9]

Les peuples diffèrent dans l’objet de leur adoration et dans la manière dont ils l’adorent

C’est pour cette raison que le Prophète (paix sur lui) s’est mis en colère lorsque certains de ses Compagnons ont divergé au sujet des lectures du Coran. Il (paix sur lui) dit :

« Vous avez tous les deux raison. »[10]

Et il (paix sur lui) a dit :

« Le Coran a été révélé sous sept formes, alors récitez celle qui est la plus facile pour vous. »[11]

Il se mit également en colère lorsqu’ils divergèrent au sujet du destin et quand ils commencèrent à comparer des versets contradictoires en apparence, ce qui aurait pu conduire à l’affirmation de la croyance de certains tout en niant celle d’autres.

Cette désunion et cette divergence conduisent au polythéisme et sont contraires à la réalité du monothéisme qui consiste à pratiquer la religion sincèrement pour Allah, tel qu’Il, le Très-Haut, a dit :

« Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah] »[12]

« Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la prière et ne soyez pas parmi les polythéistes, parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu’il détenait. »[13]

Donc, accomplir la religion sincèrement pour Allah et adorer Allah seul, sans associés, relie la foi à tout ce qu’Allah nous a ordonné et à tout ce dont Il nous a informés.

Puis Il, le Très-Haut, a dit : « …et ne soyez pas parmi les polythéistes, parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes ». Cela, car si la religion est pour Allah seul, alors la foi et l’obéissance sont dues à tout ce qu’Il a révélé et envoyé avec les Messagers. Cela combine toute vérité et toute vérité est réunie autour de ce principe.

Dans les cœurs des fils d’Adam se trouvent de l’amour et du désir pour ce qu’ils adorent. Cela est une purification et une amélioration pour leurs cœurs et leurs âmes, de la même manière qu’ils aiment et désirent la nourriture et les relations à travers lesquelles leurs vies s’améliorent.

Néanmoins, leur besoin d’adorer est plus grand que leur besoin de nourriture. En effet, s’ils ne se nourrissent pas, leurs corps seront endommagés, mais sans adoration, leurs âmes tomberont en ruine et ne pourront être sauvées que par l’adoration d’Allah seul, sans associés. C’est la nature saine (fitrah) sur laquelle Allah nous a tous créé, comme le Prophète (paix sur lui) l’a dit :

« Chaque enfant naît sur la fitrah (inclination naturelle vers l’adoration d’Allah seul), mais ses parents en font un Juif, un Chrétien ou un adorateur du feu. »[14]

Et dans Sahih Muslim, d’après le hadith  de ‘Iyad ibn Hammar, le Prophète (paix sur lui) a dit qu’Allah a dit :

« J’ai créé Mes serviteurs en purs musulmans, mais les démons les ont alors détournés de leur religion, leur interdisant ce que Je leur ai permis et leur ordonnant de M’associer ce que je ne leur ai pas commandé de M’associer, bien qu’ils n’avaient aucun droit de faire cela »[15]

La plupart des actes de polythéisme perpétrés par les fils d’Adam sont effectués en faisant d’un autre qu’Allah une divinité à adorer. De nombreuses personnes ont commis cet acte, de différentes manières.

Donc chaque communauté humaine fut dans le besoin d’une religion, quelle qu’elle soit, pour deux raisons :

  1. Le besoin des âmes et l’inclination vers l’adoration de celui qu’elles aiment et qu’elles recherchent, car il peut leur apporter à la fois le bien et le mal.
  • Le besoin d’adhérer à des éléments qui sont aimés et nécessaires pour la société et la nécessité de se protéger des nuisances.

Cet amour est un amour religieux. Il s’agit d’un amour de la religion auquel chacun adhère, qu’elle soit véridique ou fausse, et de l’amour de toute chose connectée à elle ou qui mène vers elle.

Source : Le Livre de L’Amour d’Ibn Taymiyya – cliquez pour le découvrir


[1] Sourate 5 : La Table Servie, verset 48

[2] Sourate 45 : L’Agenouillée, verset 18

[3] Sourate 22 : Le Pèlerinage, verset 67

[4] Sourate 22 : Le Pèlerinage, verset 34

[5] Sourate 2 : La Vache, verset 148

[6] Sourate 2 : La Vache, verset 62

[7] Sourate 2 : La Vache, verset 176

[8] Sourate 6 : Les Bestiaux, verset 159

[9] Sourate 3 : La Famille de ‘Imran, verset 105

[10] Rapporté par Al-Boukhari

[11] Rapporté par Al-Boukhari

[12] Sourate 30 : Les Romains, verset 30

[13] Sourate 30 : Les Romains, versets 31-32

[14] Rapporté par Al-Boukhari & Muslim

[15] Rapporté par Muslim

2 Replies to “Les peuples diffèrent dans l’objet de leur adoration et dans la manière dont ils l’adorent”

  1. Malika B dit :

    As salam w aleykum Wa rahmatouLLAHI Wa barakatouH Par rapport au numéro 11 Qu’elle sont les sept formes bi idnillah zajakoum Allah w khairan pour la réponse et ce site qui revient au fondamentaux de notre religion et la retranscription en français

    1. MuslimLife dit :

      Aleykoum as salam wa rahmatoullahi wa barakatouhou, voici un lien pour répondre à votre question : https://www.islamweb.net/fr/fatwa/82191/La-raison-des-sept-modes-de-r%C3%A9citation-du-Coran. Wa Jazakoum !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.