Qu’est-ce que le jeûne du Ramadan ?

Le jeûne du Ramadan

Jeûner pendant le mois du Ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam.

Si cet article vous plaît, n’hésitez pas à découvrir notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Le jeûne du Ramadan dans le Coran et la Sunna

Allah a dit :

“(Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !” (Sourate 2, verset 185)

Le Prophète (paix sur lui) a dit :

« L’islam est bâti sur cinq choses : l’attestation qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, accomplir la prière, s’acquitter de la zakât, jeûner le ramadan et le hajj ». (Rapporté par Al-Bukhari et Muslim)

ramadan

Les sagesses du jeûne du Ramadan

Il s’agit d’une adoration qui purifie l’âme du vice et de l’immoralité. En effet, le jeûne bloque de nombreuses portes diaboliques car, comme indiqué dans un hadith, le diable circule dans le corps de l’Homme comme circule le sang. Le fait de manger et de boire rend l’âme vulnérable aux désirs. La volonté s’affaiblit et les adorations deviennent plus lourdes à accomplir. Jeûner constitue un excellent moyen de combattre cela. L’une des autres sagesses de cette adoration réside dans le fait qu’en jeûnant, l’homme renonce aux plaisirs de ce bas-monde et porte son attention vers la vie d’après. Enfin, le jeûne permet de se rapprocher des pauvres et des nécessiteux en partageant leur souffrance d’être privé de nourriture et de boisson.

La définition juridique du jeûne

Selon la Sharia, jeûner signifie s’abstenir de certains actes comme manger, boire, avoir des relations sexuelles, commettre des immoralités et toute autre action interdite au jeûneur par la Sharia. Son temps prescrit débute à l’aube et se termine au coucher du soleil.

Allah a dit :

“(…) mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. (…)” (Sourate 2, verset 187)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à consulter notre livre : 100 Trésors de l’Islam

Source :

Al-Mulakhkhass Al-Fiqhi – Docteur Sâlih Al-Fawzân.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.