Maintenir les relations avec les parents après leurs morts - MuslimLife

Maintenir les relations avec les parents après leurs morts

relation parents après morts

D’après Abu Hurayrah (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah a dit :

« Lorsque le fils d’Adam meurt, toutes ses actions cessent à l’exception de trois : une aumône continue, un savoir diffusé dont les gens tirent profit et un enfant pieux qui invoque en sa faveur. » (Rapporté par Muslim)

Cet article est tiré du livre « La Piété envers les Parents » de l’imam Ibn Al-Jawzi

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah a dit :

« La récompense de sept choses se poursuit après qu’une personne meurt, pendant qu’elle se trouve dans la tombe : un savoir qu’elle a enseigné, une rivière qu’elle a faite, un puit qu’elle a creusé, un arbre qu’elle a planté, une mosquée qu’elle a construite, une copie du Coran qu’elle a laissé derrière elle ou un enfant qui implore le pardon pour elle. »
(Rapporté par Al-Bayhaqi. Jugé bon par Al-Albani)

Suddi Ibn ‘Ubayd rapporte de son père qu’un homme a dit :

« Ô Messager d’Allah, existe-t-il une manière pour moi d’être bon envers mes parents après leur mort ? »

Il (paix sur lui) répondit :

« Oui. Il existe quatre façons. Invoquer et demander le pardon pour eux, remplir leurs promesses, honorer leurs amis et maintenir les liens avec la famille avec laquelle tu es lié à travers eux. »
(Rapporté par Abu Dawud. Ibn Al-Arabi Al-Maliki juge la chaîne de transmission bonne.)

D’après Abu Hurayrah (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« Allah élèvera le rang d’un serviteur pieux au Paradis et celui-ci dira :

« Ô mon Seigneur, comment ai-je obtenu cela ? »

Allah répondra :

« En raison de ton enfant qui a imploré le pardon pour toi. » »
(Rapporté par Ahmad. Jugé authentique par Ibn Kathir.)

relation parents après leurs morts

D’après Mu’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), Le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« Celui qui lit le Coran et le met en pratique, Allah couronnera ses parents le Jour de la Résurrection, d’une couronne qui brillera plus fort que le soleil de ce monde. Que pensez-vous alors de celui qui aura mis cela en pratique ? »
(Rapporté par Abu Dawud. Jugé faible par Al-Albani.)

D’après Abu Kahil (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« Celui qui est bon envers ses parents pendant qu’ils sont en vie et après leur mort, Allah le rendra certainement satisfait le Jour de la Résurrection. »

Nous avons demandé :

« Comment peut-il être bon envers eux après leur mort ? »

Il (paix sur lui) répondit :

« Il implore le pardon pour eux et ne maltraite le père de personne qui aurait ensuite maltraité son père. » (Rapporté par Tabarani. Jugé « munkar » par Al-Albani.)

D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« Le cadeau des vivants pour les morts est d’implorer le pardon pour eux. Allah apporte à ceux qui sont dans la tombe de la part de ceux dans ce monde, des présents aussi immenses que des montagnes. » (Rapporté par Al-Bayhaqi. Jugé « munkar jiddan » par Al-Albani.)

‘Amr Ibn Shu’ayb rapporte de son père qui rapporte de son grand-père que le Prophète (paix sur lui) a dit :

« Il n’y a aucun mal à ce que vous donniez une aumône au nom de vos parents s’ils étaient musulmans, de manière à ce que vos parents obtiennent la récompense sans que la vôtre ne soit réduite d’aucune façon. » (Rapporté par Al-Daylami. Jugé faible par Al-Albani.)

Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) rapporte que la mère de Sa’d Ibn ‘Ubadah (qu’Allah l’agrée) mourut alors qu’il était absent. Il dit :

« Ô Messager d’Allah, ma mère est morte en mon absence. Lui sera-t-il bénéfique que je donne une aumône en son nom ? »

Il (paix sur lui) répondit :

« Oui »

Sa’d dit :

« Je te fais témoin du fait que je donne ce jardin qui est à moi en aumône en son nom. »
(Rapporté par Ahmad. Jugé authentique par Al-Albani.)

D’après Abu Hurayrah (qu’Allah l’agrée), un homme a dit au Prophète (paix sur lui) :

« Ma mère est décédée. Recevra-t-elle la récompense d’une aumône que je ferais en son nom ? »

Il (paix sur lui) répondit :

« Oui. »

D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix sur lui) a dit :

« Quiconque accomplit le Hajj au nom de ses parents ou acquitte une de leurs dettes sera ressuscité parmi les pieux (Al-Abrar) le Jour de la Résurrection. »
(Rapporté par Tabarani. La chaîne de transmission est jugée « munkar » par Al-Dhahabi)

Source : La Piété envers les Parents – Ibn Al-Jawzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.